Association Perche Nature Environnement
APNE
Association Perche Nature Environnement
APNE
Accueil | Bibliothèque | Politique énergétique
FED
Calendrier
◄◄
►►
décembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Compteur de visites
Aujourd'hui38
Hier44
Semaine en cours249
Mois en cours705
Année en cours4465
Années précédentes41
Total4506
Statistiques
Quelques images

Politique énergétique

Les objectifs de la politique énergétique


A la lecture du code de l'énergie, il est bon même en droit de revenir quelquefois aux fondamentaux. La politique éolienne semble bien en contradiction avec les principes sur presque toutes les têtes de chapitre qui ne peuvent, eux, s'affranchir du bon sens !



TITRE PRELIMINAIRE : LES OBJECTIFS DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE

Article L100-1

Modifié par LOI n°2015-992 du 17 août 2015 - art. 1 (V) ‍

La politique énergétique :

1° Favorise l'émergence d'une économie compétitive et riche en emplois grâce à la mobilisation de toutes les filières industrielles, notamment celles de la croissance verte qui se définit comme un mode de développement économique respectueux de l'environnement, à la fois sobre et efficace en énergie et en consommation de ressources et de carbone, socialement inclusif, soutenant le potentiel d'innovation et garant de la compétitivité des entreprises ;
En réalité : absence de création d'emplois (importations massives, atteinte à l'environnement, aucun gain en consommation, socialement exclusif, manque d'innovations, atteinte à la compétitivité des entreprises -surcoût électrique-)

2° Assure la sécurité d'approvisionnement et réduit la dépendance aux importations ;
En réalité, production aléatoire, déséquilibrage des réseaux, production exportée

3° Maintient un prix de l'énergie compétitif et attractif au plan international et permet de maîtriser les dépenses en énergie des consommateurs ;
Q en réalité prix supérieurs à ceux du marché, hausse des prix pour le consommateur

4° Préserve la santé humaine et l'environnement, en particulier en luttant contre l'aggravation de l'effet de serre et contre les risques industriels majeurs, en réduisant l'exposition des citoyens à la pollution de l'air et en garantissant la sûreté nucléaire ;
atteinte à la santé : syndrome éolien, atteinte à la biodiversité, risque sur les élevages, atteinte à la sureté nucléaire par fragilisation du dispositif existant et faibles investissements publics dans la recherche nucléaire -lasers, prix Nobel Gérard Morou-) etc..

5° Garantit la cohésion sociale et territoriale en assurant un droit d'accès de tous les ménages à l'énergie sans coût excessif au regard de leurs ressources ;
En réalité : fragilisation du tissu social -zizanie !-, perte de pouvoir d'achat sur le patrimoine, hausse des prix au consommateur, atteinte à la qualité de vie

6° Lutte contre la précarité énergétique ;
En réalité, accroissement de la précarité énergétique

7° Contribue à la mise en place d'une Union européenne de l'énergie, qui vise à garantir la sécurité d'approvisionnement et à construire une économie décarbonée et compétitive, au moyen du développement des énergies renouvelables, des interconnexions physiques, du soutien à l'amélioration de l'efficacité énergétique et de la mise en place d'instruments de coordination des politiques nationales.
En réalité, en l'absence de capacités de stockage et d'interconnexions, contribution négligeable à une Europe énergétique, utilisation des fonds publics au détriment de l'efficacité énergétique -isolation des bâtiments, investissement dans l'aménagement du territoire, transport collectif, etc...



Il me semble que tous ces arguments peuvent être des arguments de fait et de droit à mettre en avant dans toute démonstration "d'illégalité" des éoliennes.

Copyright © 2019-07-01 APNE | TARDUS v7.4